La Bande Passante présente 10 films-entretiens en visionnage sur Internet.

Publié le 6 décembre 2010
par Laurent Ménochet

La Bande Passante présente 10 films-entretiens

Avec les sociologues Luc Boltanski et Eric Fassin, les historiens Pap Ndiaye, Gérard Noiriel, Tzvetan Todorov et Sophie Wahnich et les anthropologues Michel Agier, Marcel Detienne, Françoise Héritier et Emmanuel Terray

Réalisés par Thomas Lacoste

Visionnez les entretiens et soutenez l’initiative sur http://www.labandepassante.org/ulysse-clandestin.php

Eric Fassin, pour une sociologie (ouvertement) politique. Du problème de l’immigration à la politique d’immigration comme problème

(117’, LBP, 2010, DVD 124’, 12€)

Ce film s’articule autour de 12 chapitres : Parcours / La France au miroir de « l’Amérique » : enjeux théoriques et politiques / Vers une politisation des questions sexuelles / Retour sur la création de Cette France-là / La politique d’immigration / Ceux qui subissent la politique d’immigration / Ceux qui choisissent la politique d’immigration et ceux qui l’exécutent / Autonomie et culture du résultat - Les marges de manœuvre des prescripteurs et des exécutants / Des liens entre politique migratoire, intégration et leur articulation entre genre et sexualité / Le délit de solidarité / Les perspectives de Cette France-là / Imposer de nouveaux problèmes. Une nécessaire bataille politique pour la gauche

Pap Ndiaye et la condition noire en France. Pour une politique des minorités face aux discriminations

(133’, LBP, 2010, DVD 140’, 12€)

Ce film s’articule autour de 16 chapitres : Parcours / De la stigmatisation des minorités à l’absence de reconnaissance : Les questions ethno-raciales en France / Les Ethnic Studies. Des Cultural Studies aux politiques minoritaires : une double reconnaissance / Les études post-coloniales / Statistiques ethniques et Affirmative Action / La catégorie socialement construite de race et les identités « fines » et « épaisses » / Les lignes de couleurs. Distinctions et hiérarchies des normes chromatiques / Histoire des Noirs et histoire de l’esclavage / Des luttes antiracistes aux politiques antidiscriminatoires / Le CRAN et les Indigènes de la République / Barack Obama. Du minoritaire au majoritaire / L’Etat français. Entre néolibéralisme et nationalisme / Les objectifs idéologiques du ministère de l’immigration et de l’identité nationale / La montée des nationalismes à travers le monde / Des relations entre histoire et littérature / Le courant républicain-critique

Emmanuel Terray et les raisons de la révolte. Un anthropologue aux cotés des sans-papiers

(70’, LBP, 2010, DVD 77’, 12€)

Ce film s’articule autour de 15 chapitres : Parcours / De l’influence des textes / L’engagement auprès des sans-papiers / Les causes des phénomènes migratoires / Les médias et l’immigration / Conflits sociaux et auto-censure médiatique / Collusions d’intérêts à la tête des médias ? / Penser le développement des pays du sud / Le rôle des migrants dans l’économie de leur pays d’origine / Les fonctions de l’« Europe forteresse » / Les fonctions des thèses national-sécuritaires en période de crise / Le « déferlement de la misère du monde » : un fantasme / Rétablir les migrants dans leurs droits pour préparer l’ouverture des frontières / Du discours de Dakar à l’avant-garde des travailleurs sans-papiers / De l’actualité de Marx

Luc Boltanski. Mettre en cause. Une sociologie de l’engagement dans la critique

(112’, LBP, 2010, DVD 120’, 12€)

Ce film s’articule autour de 13 chapitres : Parcours / Le sociologue et l’acteur - Vers une redistribution des capacités critiques / De la sociologie critique à la sociologie de la critique - Introduction / De la sociologie critique à la sociologie de la critique - Les soubassements théoriques / De la sociologie critique à la sociologie de la critique - Un environnement politique / De la sociologie critique à la sociologie de la critique - Une attention empirique / La sociologie pragmatique de la critique / Les trois esprits du capitalisme / Les discours du management et la crise de l’Etat / « Critique artiste » et « critique sociale » / De la centralité de la notion d’incertitude : Réalité et monde / La contradiction herméneutique / L’engagement du sociologue dans la Cité

Gérard Noiriel et la socio-histoire

(89’, LBP, 2010, DVD 95’, 12€)

Ce film s’articule autour de 12 chapitres : Parcours / La socio-histoire et les relations de pouvoir / Histoire-mémoire et histoire-problème / Racisme, nationalisme et thèses nationale-sécuritaires / Les dangers du discours nationaliste / De la Cité nationale de l’histoire de l’immigration au ministère de l’immigration et de l’identité nationale / Pour la suppression du ministère de l’immigration et de l’identité nationale / Du travailleur immigré à l’immigration jetable / Le creuset français / Du rapport aux textes aux usages des auteurs / Du rapport à la philosophie / Perspectives

Françoise Héritier une anthropologue sur la brèche. Ou la structure cœur des choses

(138’, LBP, 2010, DVD 144’, 12€)

Ce film s’articule autour de 24 chapitres : Parcours / Genèse disciplinaire de l’anthropologie structurale / De l’influence de la doxa / Une position structuraliste, non différentialiste et non culturaliste / Les rapports entre l’anthropologie structurale et l’histoire / Les systèmes de parenté et d’alliance / Substance, humeurs et fluides / Des liens de parenté et d’alliance à l’inceste du deuxième type / La valence différentielle des sexes et les butoirs de la pensée / La prohibition de l’inceste. Le « bon autre », entre le « trop proche » et le « trop loin » / La valence des sexes, ciment théorique de la constitution du social / L’anthropologie symbolique du corps et les chaînes de concepts auto-associés / Les armatures invariantes de la pensée. La structure dans les choses / Diminuer les inégalités et dissoudre la hiérarchie entre les sexes / Education et Affirmative Action / L’absence de société matriarcale et le rôle des mythes / Une femme au Collège de France / Historiographie nationale et construction de l’identité nationale / Pour la suppression du ministère de l’immigration et de l’identité nationale / Une anthropologue engagée dans la vie de la Cité / Le rôle des intellectuels / De l’intérêt général aux intérêts particuliers / De la discordance entre homme politique et intellectuel

Marcel Detienne forain chez tous. Comparer l’incomparable - un anthropologue dissonant chez les harmonistes

(124’, LBP, 2010, DVD 135’, 12€)

Ce film s’articule autour de 13 chapitres : Parcours / Polythéismes et monothéismes / Du catholicisme / Histoire nationale et « mythidéologie » / Marc Bloch et l’anthropologie historique / De l’histoire à l’anthropologie / Etienne Pasquier et Henri de La Popelinière ? Deux pionniers « philosophistoricus » / Des débuts de l’anthropologie / Etudes comparatives et anthropologie / Comparer l’incomparable - Comment fabrique-t-on du politique ? / Comparer l’incomparable - Des Yanomami à la fabrique des différents régimes d’historicité / L’anthropologie, parent pauvre des sciences humaines / De la fabrique des papiers d’identité au ministère de l’immigration et de l’identité nationale. Une affaire de perspectives

Tzvetan Todorov et l’humanisme critique. L’un, l’autre et quelques lumières

(143’, LBP, 2010, DVD 149’, 12€)

Ce film s’articule autour de 10 chapitres : Parcours / Des rapports aux littératures et aux arts / Du totalitarisme et des ambiguïtés du devoir de mémoire / De l’amitié avec Edward Saïd à la critique de l’orientalisme - La pensée de l’exil / De la peur à l’altérité, un nécessaire dialogue vers l’incomplétude / De la justice internationale / De l’absurdité d’un ministère de l’identité nationale / Menaces sur la démocratie / Du délit de solidarité aux politiques migratoires / De l’humanisme critique

Sophie Wahnich une historienne des émotions

(92’, LBP, 2010, DVD 100’, 12€)

Ce film s’articule autour de 9 chapitres : Parcours / Quelques outils conceptuels - L’anachronisme contrôlé / Quelques outils conceptuels - Le partage du sensible / Etudes postcoloniales et études révolutionnaires. Un malentendu ? / « L’impossible citoyen » / Discours de Dakar / Terreur révolutionnaire et terrorisme - Un anachronisme non contrôlé / Esthétique et émotion / Esquisses théoriques et leviers politiques

Michel Agier. Exils. Des mégapoles aux camps

(92’, LBP, 2010, DVD 96’, 12€)

Ce film s’articule autour de 12 chapitres : Parcours / L’aménagement dans les favelas et les camps / L’intervention humanitaire - La main gauche de l’Empire / La mondialisation humaine / « On ne peut pas accueillir toute la misère du monde... » / L’appel pour la suppression du ministère de l’identité nationale / Régressions politiques et identitaires / Perspectives politiques / Levi-Strauss et les questions identitaires / L’anthropologie situationnelle / Derrida et la déconstruction ou la place de l’intellectuel / Rancière : conflit et mésentente

Le DVD 12 € (frais de port inclus) paiement en ligne sur le site http://www.labandepassante.org/lbp_dvdlist.php ou par chèque à l’ordre de L’Autre association, 3, rue des Petites Ecuries, F-75010 Paris (en précisant chacun des titres commandés).

Le coffret Frontière (20 DVD)

Réunit vingt films en DVD, dont Ulysse Clandestin, ou l’impasse identitaire, disponibles sur le site http://www.labandepassante.org/lbp_dvdbox2.php, dont l’acquisition des films peut également se faire à l’unité.

Le coffret Justice (20 DVD)

Réunit vingt films en DVD, dont Les Mauvais jours finiront, 40 ans de justice en France, disponibles sur le site http://www.labandepassante.org/lbp_dvdbox.php, dont l’acquisition des films peut également se faire à l’unité.

Projections publiques

Tour de France (plus de 150 dates en France et à l’étranger en préparation)

Pour connaître les prochaines projections et débats publics autour des films de La Bande Passante, cliquer ici.

Si vous voulez participer à la diffusion des films, vous pouvez organiser une projection publique dans votre ville (cinéma, lieu culturel ou associatif, université, etc.) en prenant contact avec Julie Paratian (julie@labandepassante.org).

Pour toute demande d’information

info@labandepassante.org


calle
calle
calle