L’ennui, vide créateur ou vide angoissant ?

Vidéo [2’51]
Publié le 29 mai 2017, mise à jour le 17 mai 2017
par Néret florence

Un entretien avec Claire Meersseman, psychologue clinicienne, psychothérapeute et thérapeute familiale. À voir sur le site yapaka.be

La capacité créative de chacun face à l’ennui dépend des premières expériences de son enfance, de la présence et de l’absence attentive de son parent. Cette attention ajustée de l’adulte permet à l’enfant d’apprivoiser peu à peu sa capacité d’être seul, d’appréhender sa singularité et de construire sa pensée. A l’inverse, quand l’enfant a été négligé ou délaissé, il ne dispose pas de la sécurité nécessaire et reste en panne de cet élan créateur nécessaire pour dépasser le désœuvrement premier face au vide. (Présentation de l’éditeur)


calle
calle
calle