En réponse à :

L’asile du droit

Publié le lundi 16 juin 2008 par Laurent Ménochet
(le texte de l'article se trouve sous le formulaire)


ci-dessous le texte de l'article
L’asile du droit
Publié le 16 juin 2008  (Mise à jour le 4 juin 2009)

« L’ASILE DU DROIT » sera diffusé le mercredi 25 juin 2008 au Centre culturel de la Clef - PARIS 5e

Quotidiennement, ce sont des vies qui se jouent devant la Cour nationale du Droit d’Asile, lors d’audiences souvent trop minutées. L’Asile du Droit montre le face à face poignant de cinq requérants, assistés de leurs avocats et interprètes, avec cette juridiction.

LES RENDEZ-VOUS DU DOCUMENTAIRE ENGAGÉ Projection-débat organisée par POLITIS et VOIR&AGIR

20 HEURES Centre culturel de la Clef 21, rue de la Clef - PARIS 5e M° Censier-Daubenton

L’ASILE DU DROIT Un film d’Henri DE LATOUR, 2007, 55 min

En 2006 près de 40 000 hommes, femmes et enfants, victimes de persécutions dans leur pays, ont demandé protection à la France d’après la convention de Genève de 1951. Dès leur arrivée, ils se sont adressés à l’OFPRA, l’Office français de protection des réfugiés et apatrides, qui a statué sur la validité de leurs demandes. 92% ont été rejetées. Les demandeurs d’asile rejetés par l’OFPRA ont une ’’deuxième chance’’ en faisant appel à la Commission des recours des réfugiés, située à Montreuil-sous-Bois près de Paris (devenue depuis peu la Cour Nationale du Droit d’Asile). Cette juridiction indépendante est la plus importante en France par le nombre de dossiers traités. Elle est composée de magistrats issus de la société civile. Une centaine de demandeurs d’asile font chaque jour résonner les salles de ce bâtiment des conflits et violences du monde. Cette année-là, la Commission des recours des réfugiés a annulé 4 081 décisions de l’OFPRA, soit 14% des recours déposés. 7 354 réfugiés ont obtenu le droit d’asile. Le film expose le face à face de cinq requérants, qui doivent avoir les documents nécessaires, pour permettre à la Commission d’être sûre que leur vie était vraiment en danger dans leur pays d’origine. Ils sont assistés par un avocat et un interprète. Au bout de 30 minutes, l’histoire est terminée et l’attente commence. Sur un grand mur blanc, dans la salle d’attente, ils cherchent leurs noms …

La projection sera suivie d’un débat animé par Isabelle BOURBOULON avec les avocats présents dans le film et Gérard SADIK, coordinateur de la Commission Asile à la CIMADE et auteur du rapport Un accueil sous surveillance .

Et si vous ne pouvez vraiment pas venir à cette projection, allez donc faire un tour sur le blog de Me Eolas (c’est un pseudonyme) pour y lire le Journal d’un avocat.

Voir en ligne : http://www.dailymotion.com/relevance/search/l%27asile+du+droit/video/x41oah_fr3-111-lasile-du-droit-henri-de-la_politics

Contact Marie France Dewast, ADL Production 11 rue de la Gare, 34430 Saint Jean de Védas (04 67 47 54 97).


calle
calle